Interviews :

La première grande aventure de Mélusine

- 21/06/2016

Mélusine, tome 24

Après plus de 800 gags et récits complets, et quatre ans après le retrait de son scénariste François Gilson, le dessinateur Clarke réalise en solo un premier récit de 44 planches pour Mélusine. Une nouvelle étape pour cette série qui soufflera ses 25 bougies l’année prochaine !

Depuis 2012, tu es seul maître à bord pour animer Mélusine. Comment as-tu assumé cette responsabilité ?

Sans trop de difficultés, parce que la base créée par François Gilson pour la série est particulièrement solide. Et lorsqu’il a précisé dans une lettre : « J’arrête », il ne m’a donné aucune instruction pour prendre le relais. C’est un peu comme si je recevais un cahier des charges mais avec l’immense confort de pouvoir en faire ce que je voulais ! La question la plus importante fut alors : « Qu’est-ce que je fais ? Est-ce que je fais du Gilson ou est-ce que je pars dans de nouvelles directions ? »

Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le grand saut et de te lancer aujourd’hui dans un 44 planches ?

Gilson lui-même avait déjà essayé ; il avait en tête de créer une collection parallèle qui s’appellerait « Mélusine Aventures »… Le problème, c’est qu’il était viscéralement un scénariste de gags ; ses scénarios « longue durée » restaient en conséquence assez simples et très linéaires. Alors que moi, j’ai plutôt une propension à verser dans l’histoire alambiquée ! En fait, je me suis rendu compte que j’avais envie que chaque album ait désormais une identité forte. En séance de dédicaces, des lecteurs me complimentent pour tel ou tel gag, mais ils ne savent plus dans quel album ils l’ont lu… Or, pour moi, le principe d’une bonne série, c’est d’obtenir qu’un album marque le lecteur, qu’il l’emmène chaque fois un peu plus loin, que l’on s’en souvienne. Alors que dans les séries composées exclusivement de gags, on finit par faire une soupe avec toutes les planches publiées. Et le risque existe, quand la série dure, que la roue tourne un peu à vide !

Est-ce une idée précise de scénario qui t’a poussé à franchir le pas, ou ta décision était déjà prise ?
(suite…)

Photos :

TF1 en reportage chez SPIROU

- 9/06/2015

Voici quelques photos prises lors du tournage d’une équipe de TF1, à la Rédak’ du Journal de Spirou, pour un reportage que vous pourrez découvrir le dimanche 14 juin 2015 dans le JT de 13h.

Vous reconnaîtrez sur certaines photos les auteurs Clarke, Bercovici et Sti.