Interviews :

Kox passe un contrôle antidopage…

- 12/08/2013

Ça alors ! Kox, le champion du monde des retardataires, vient de livrer, à l’heure, non pas une, mais TROIS pages de L’Agent 212 à la Rédac’ du Journal de Spirou ! Une performance tellement improbable qu’on l’a aussitôt passé au contrôle antidopage…

Allez, avoue : tu tournes à quoi ?

KOX : J’ai beau avoir longtemps fait du vélo, je n’ai jamais touché au fameux « pot belge », promis ! Le secret de ma forme, c’est de boire du lait écrémé. Et puis un petit verre de vin tous les soirs, c’est tout ! J’ai tout essayé pour dessiner plus vite, sauf aller à Lourdes. Rien n’a jamais marché. Alors je ne m’explique pas comment j’ai réussi à rendre ces deux planches à l’heure. À bien y réfléchir, c’est peut-être parce que je m’y suis pris plus tôt que d’habitude. Là, par exemple, je travaille sur le Journal de Spirou spécial Noël 2014, afin d’être dans les temps.
Maintenant, travailler vite peut aussi provoquer des problèmes. La preuve : en rendant les pages de ce numéro à temps, j’oblige la rédac’ du Journal à publier un gag parlant de chasse alors que celle-ci est actuellement fermée ! Moralité : j’aurais dû traîner, comme d’habitude.

Comment expliquer que tu sois aussi lent ?

KOX : Je ne suis pas lent mais laborieux tendance perfectionniste. Je dessine de la main gauche et gomme de la main droite, ce qui fait que je termine parfois ma journée sans avoir rien produit d’autre que des petits tas de gomme sur la moquette. Le problème c’est aussi que je ne tiens pas en place. Chaque fois qu’elle prend un jour de congé et reste à la maison, ma femme n’en revient pas. Elle me voit dessiner un personnage, puis aller couper une branche dans le jardin. Tracer deux traits, puis tailler la haie, ou nettoyer la voiture. Je fais le ménage aussi. À tel point que Raoul m’a proposé de venir le faire chez lui ! En réalité je suis un hyperactif.

Au bout de 38 ans, tu devrais normalement dessiner l’Agent plus vite, non ?

KOX : Le problème de l’Agent, c’est son uniforme noir, que je mets beaucoup de temps à encrer. Pour le gag du futur SPIROU spécial Noël, je l’ai déguisé en père Noël, et croyez-moi : ça va quand même beaucoup plus vite !

En savoir plus : « L’agent 212″ par Kox et Cauvin

COMMENTAIRES

#

Laissez un commentaire