Buck Danny tome 53 :

2013 sonne le grand retour de Buck Danny

- 8/03/2013

2013 sonne le grand retour de Buck Danny et de ses fidèles coéquipiers, Sonny et Tumbler. La visite sur un porte-avions américain à propulsion nucléaire, en activité, est une occasion unique ! « Les aventures de Buck Danny« , créées par Georges Troisfontaines, Jean-Michel Charlier Victor Hubinon ont toujours savamment mêlées à leurs péripéties de fiction le dernier cri des engins aéronautiques. Voici en exclusivité l’arrivée des 3 héros au début du tome 53.

Buck Danny tome 53 - l'arrivée des 3 héros

 

Buck Danny - les trois héros

 

 

Quelques heures avant que nous puissions nous-même « apponter » à bord de « Ike », voici les premiers pas de Buck, Sonny et Tumb’ sur le pont du USS Ronald Reagan.

C’est aussi un trio de choc qui pilote ce nouvel album : Frédéric Zumbiehl est un ancien pilote, spécialiste du scénario d’aventure, et particulièrement d’aviation ; Francis Winis, a été instructeur à la NASA et pour la station spatiale européenne avant de réaliser un rêve de gosse en reprenant le flambeau de Victor Hubinon et Francis Bergèse ; Stéphane Garnaud est illustrateur spécialisé dans l’aéronautique et va apporter son talent et sa science du détail à la mise en couleurs de l’album.

Aussi talentueux que soucieux du détail, Fred, Francis et Stéphane vous inviteront dans quelques jours à une visite commentée de ce monstre flottant : l’USS Dwight D. Eisenhower (CVN-69), un porte-avions américain à propulsion nucléaire !

COMMENTAIRES

  1. curieux qu’un seul avion est un enpennage différent des autres?

  2. Bonjour Peter 77, Seul les avions du CAG (Commander Air Group) et ceux des chefs de squadrons sont décorés de couleurs vives . Les autres sont gris LV (Low visibility)

  3. Moi qui suis un fan inconditionnel de cette série mythique et qui relis régulièrement tous les tomes (que j’ai en cartonnés sauf les 10 derniers) j’ai l’impression que ce nouvel épisode marque un tournant question graphique. Le dessin m’effraie vraiment et rejoint ces nouvelles BD qui s’entassent dans les magasins… Buck Danny avait une vraie charte graphique, à part, dans l’esprit de ce qui se faisait dans les années où est née la série. C’est ça qui me plaisait. Bergèse est arrivé avec un style différent, plus détaillé et fidèle, moins « cartoon » qu’Hubinon, mais qui collait quand même à la série. Là, je suis moins sûr… C’est bien la première fois en 40 ans que je ne sais pas si je vais acheter un nouvel épisode…

  4. Il y a de gros soucis concernant les proportions du corps et les détails des tenues surtout les plis !

    Buck est bas perché sur son train, les jambes sont trop courtes et son genou droit beaucoup trop bas.

    Les attitudes des trois personnages sont assez mal rendues et semblent incohérentes entre elles…

    Je survolerai par curiosité, mais je n’embarquerai pas à bord… Sniff’

    Revenez Monsieur Bergèse !

  5. […] avontuur van de stripheld. Dupuis heeft nu enkele plaatjes uit het begin van het gloednieuwe album op zijn blog geplaatst. En daar laten wij u graag van […]

  6. fan de Francis Bergèse depuis ses débuts je comprend les critiques et suis moi-même très méfiant d’un scénariste prolifique en bd aviation, mais laissons une chance à cet album. Pourquoi avoir des à priori et critiquer quelque chose que l’on ne connait pas encore.

  7. Bravo aux nouveaux auteurs pour la qualité de l’histoire !
    La géopolitique actuelle est certainement une source inépuisable pour continuer ces avantures. Continueront-elles en parallèle avec les aventures « Classic » ?
    A quand le N° 54 ?
    Christian

  8. Entièrement d’accord avec Hervé et Claude.

#

Laissez un commentaire