Actualités :

Triste nouvelle…

- 23/07/2015

Stuf
C’est avec beaucoup d’émotion que les Éditions Dupuis et la rédaction du Journal de Spirou vous font part du décès inopiné de Stéphane De Becker, dit Stuf, ce 22 juillet 2015 en France.

Auteur attachant, extraordinairement gentil et talentueux, Stuf faisait partie de l’histoire du journal depuis des décennies et c’est toute la famille de SPIROU qui perd un ami, un dessinateur fidèle, motivé et toujours prêt à relever les défis lancés par le journal. Il s’est imposé comme dessinateur avec « Passe-moi l’ciel », une série à gags avec Saint Pierre pour héros principal et scénarisée par Janry, dans la grande tradition du dessin humoristique franco-belge.

Né le 19 janvier 1959 à Bruxelles, la carrière de Stuf est indissociable des Éditions Dupuis et de Tome & Janry, ses amis, compagnons d’ateliers et auteurs des séries dont il a assuré les couleurs, du « Petit Spirou » à « Soda » en passant par « Passe-moi l’ciel » qu’il dessinait également.
C’est avec eux qu’il a réalisé sa première bande dessinée « Pétard Guy », qui caricaturait leur professeur Guy Brasseur. Stuf a poursuivi ensuite des études artistiques à Saint-Luc (Bruxelles), et y a traversé sous cette influence une période riche en dessins réalistes et en fanzines, avant de revenir définitivement à la réalisation de couleurs et au dessin humoristique. Il a rejoint Tome & Janry dans leur atelier et pris en charge les couleurs de « Spirou » dès 1985 et « Le Réveil du Z », mais aussi de « Soda » dès 1986 avec Luc Warnant puis Gazzotti au dessin, et du « Petit Spirou » en 1990. En juillet 1988, dans le Spirou n°2622, Stuf produit avec Janry une page de jeu baptisée « Jeux d’enfer », mettant en scène Saint-Pierre. Il y assure cette fois le dessin. Le succès de ce rendez-vous va rapidement le transformer en véritable série à gag et en une planche, sous le nom de « Passe-moi l’ciel », avec Janry au scénario et Stuf au dessin et aux couleurs. C’est donc un nom qui lui était bien connu que Saint Pierre a reçu sur son ordinateur aujourd’hui…

Nous présentons nos condoléances à ses proches et à tous ceux qui, comme nous, l’appréciaient.

La cérémonie d’adieu à Stéphane De Becker, dit Stuf, le dessinateur de « Passe-moi l’ciel », aura lieu le mardi 4 août à 11h45 au crématorium d’Uccle, (Avenue du Silence, 61, 1180 Bruxelles) en Belgique.

Le Journal de Spirou perd un auteur talentueux, un ami fidèle et le type le plus extraordinairement gentil et cool du monde de la bande dessinée.

COMMENTAIRES

  1. Une grande tristesse, un grand vide dans le journal Spirou, un petit bout d’ciel qui se détache…espérons que Saint Pierre l’accueille au mieux.

  2. C’était toujours un réel plaisir de le rencontré, une personne charmante, généreuse et dotée de beaucoup d’humour. Tu vas bien nous manqué Stéphane !
    Nous présentons nos plus vive condoléance à c’est collègues et amis, à tous c’est proche et tout particulièrement à son épouse Nathalie.

    Marie-Claude DESCAMPS, Stéphane DESPREZ, et Delphine ta Spirette

  3. On étaient voisins au festival de Lincent cette année, et on s’est bien amusés quand le public se faisait rare. Tu m’as fait une super dédicace avec St Pierre et des saucissons…J’étais loin de me douter que c’était ton dernier album…pour de vrai!
    Plein de pensées pour ta compagne et tes proches, et amuse-toi bien avec tes copains là-haut.

  4. Cher Stephane,
    Ainsi il est donc temps, bien que cela soit beaucoup trop tôt, de te passer le ciel…
    A la question « Saurais tu me passer le ciel ? » Je répondrais que j’ai eu beaucoup de plaisir à te lire, à admirer tes talents de coloriste et de dessinateur… Te dire que tu manques déjà beaucoup aux lecteurs du beau journal de Spirou est une vérité…
    Si toutefois un paradis existe, mais y un peu, beaucoup et passionnément de ta fantaisie…

  5. Sincère condoléance M. Stuf dites bien le bonjour de ma part à Saint-Pierre si vous avez la chance de le croiser.

#

Laissez un commentaire