Actualités :

Triste nouvelle…

- 28/04/2016

René Hausman
Les éditions Dupuis et toutes ses équipes ont l’infinie tristesse de vous faire part du décès de René Hausman ce matin en son domicile verviétois.

René Hausman avait débuté à 23 ans en 1958 dans les pages de Spirou avec ses personnages emblématiques Saki et Zunie. Passionné par la nature, il s’était imposé avec son Bestiaire dès les années 1960 comme le premier des dessinateurs animaliers du 9 eme art. Son travail donna lieu à la publication de plusieurs ouvrages illustrés – Les Fables de La Fontaine, La Forêt secrête, Le Roman de Renart, Les Contes de Perrault, et surtout Le Grand Bestiaire – pour lesquels les éditions Dupuis créèrent une collection dédiée.

Depuis 1993, il était devenu l’un des piliers du label Aire Libre chez Dupuis pour lequel il préparait depuis quelques mois un nouvel album sur un scénario de son épouse Nathalie Troquette et de Robert Reuchamps.
En plus de son admirable travail, nous retiendrons sa douceur, sa gentillesse, son humour.

Tous les membres des éditions Dupuis expriment leurs sincères condoléances à Nathalie et à ses trois fils Hugues, Frédéric et Valentin.

A 80 ans, René Hausman était le plus jeune d’entre nous.

Dessin de René Hausman

COMMENTAIRES

  1. Un poète et maître es illustration que fut René Hausman. Je suis heureux de l’avoir rencontré et photographié lors d’une journée B.D. en 2006 à Hornu en Belgique. C’était pour moi un rêve de gamin que de voir enfin ce géant du dessin qui me fascinait. Son exposition au Rouge-Cloître était une merveille.Comment n’a-t-on pas songé à lui octroyer le grand prix d’Angoulème ? Il restera-sans doute à jamais-unique en son genre. A lire impérativement « Mémoires d’un pinceau » par son épouse Nathalie Troquette.Je boirai un orval, sa bière préférée!Je suis triste Monsieur René Hausman. Je ne me consolerai jamais de ton grand départ…

  2. C’est avec beaucoup de tristesse, une mine de plomb et beaucoup de chiures de gomme que j’ai appris la nouvelle… Merci René… Un lecteur reconnaissant… Ton oeuvre reste au panthéon des grands hommes… Mille et une bulles…

#

Laissez un commentaire