Actualités :

Les premières BD sur du papier PEFC

- 4/07/2012

On connaissait déjà les produits verts, à présent il y a des BD « vertes » ! Plus de 85% de la production du groupe Média-Participations étant imprimée sur du papier labellisé PEFC, les éditions Dargaud, Dupuis, Kana et Le Lombard contribuent à une société respectueuse de l’environnement.

Les héros comme Lucky Luke, Boule & Bill, Les Schtroumpfs, Spirou, Largo Winch, XIII, Thorgal, Naruto et bien d’autres se liront désormais sur du papier provenant de la gestion durable des forêts. Le papier PEFC ne provient pas d’une coupe de bois illégale et la gestion forestière inclut les facteurs sociaux, écologiques et économiques de la forêt. Il n’y a donc plus de coupe sans replanter un nouvel arbre ou repousse naturelle… (PEFC = Programme for the Endorsement of Forest Certification ou Le Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières) 

Les éditeurs estiment que chaque année, environ 4 500 tonnes de papier PEFC circuleront par le biais de la presse et de la BD. Ils souhaitent sensibiliser leurs lecteurs en apposant clairement le logo PEFC dans les albums de BD. Par ailleurs, les BD sont des produits durables puisqu’elles seront conservées et lues par plusieurs personnes. De plus, le groupe opte pour du papier produit localement, de façon à limiter la pollution causée par le transport.
En plus d’imprimer sur du papier PEFC, le groupe d’édition répond également à d’autres initiatives environnementales parmi lesquelles les sacs plastiques qui seront remplacés par de sacs papier (PEFC !) et l’utilisation du papier de plus en plus limitée (approbations d’impression en ligne).
« Nous travaillons depuis plusieurs années pour trouver des alternatives environnementales. L’impression de nos titres sur du papier PEFC est donc une réalisation concrète de la direction technique avec, évidemment, l’appui de nos éditeurs », explique Jérôme Flament (responsable de la mise en place PEFC) au nom de la direction technique du groupe en Belgique.

COMMENTAIRES

#

Laissez un commentaire