Actualités :

Jidéhem nous a quittés

- 2/05/2017

JidéhemJidéhem, un des piliers de la bande dessinée franco-belge, s’est éteint ce dimanche 30 avril, à l’âge de 81 ans.

Auteur à part entière (« Les chroniques de Starter», « Ginger », « Sophie»), il fut aussi l’assistant d’André Franquin entre 1957 et 1969. Il collabora avec lui sur « Gaston Lagaffe», « Spirou et Fantasio » et nombre de projets communs.

Véritable pilier du Journal Spirou, son style a toujours fait preuve de solidité, et privilégie la lisibilité. Les aventures qu’il a créées sont dans le ton de l’Âge d’or de la bande dessinée franco-belge. Remarquable quand il s’agit de mettre en scène voitures et autres engins motorisés, ses mises en scène ont toujours été spectaculaires. Récemment, il avait entrepris de compiler pour les Éditions Dupuis les centaines de « Chroniques de Starter » qu’il avait réalisées depuis 1957, et rêvait de remettre en piste Ginger, le héros qu’il créa en 1954, au début de sa carrière.

Il avait la passion du dessin et n’a jamais quitté le pinceau jusqu’à ses derniers jours.
Les éditions Dupuis rendent hommage à cet auteur humble et discret, et présentent à sa fille Sophie et à son épouse Gwendoline leurs plus sincères condoléances.

COMMENTAIRES

  1. Un très grand auteur, d’une gentillesse inégalable, humble et qui entre aujourd’hui dans la légende. Ayant eu la chance de le côtoyer quelques jours au festival de Sierre (aujourd’hui disparu) il y a une bonne quinzaine d’années en arrière, je garderai de lui un souvenir ému et un faire-part pour la naissance de ma fille qu’il a bien voulu me faire.

  2. Très triste nouvelle. Mes condoléances à sa famille, ses amis et collègues.

  3. Triste nouvelle … Encore un grand dessinateur qui s’en va.

    Tout nos voeux de courage à sa famille !

  4. Je ne connaissais JDM qu’à travers son oeuvre. Pourtant ma peine est immense apres l’annonce de sa disparition.
    Merci pour starter, pour cet univers naif et poetique, pour tout cet humanisme qui envahissait ses creations et qui completait si bien Franquin. Merci aussi pour avoir donné son nom à la victime involontaire mais permanente de Gaston…
    Merci pour tout…

  5. Bien triste nouvelle. Il y a quelques jours encore, je me disais qu’il était le dernier survivant d’une génération des merveilleux dessinateurs qui firent l’âge d’or du journal de Spirou. Et pour moi qui suis aussi passionné d’automobiles, Jidéhem était et restera une référence : il les dessinait tellement bien.
    Vous dites qu’il avait récemment entrepris de compiler les chroniques de Starter. J’espère que ce travail pourra être poursuivi par d’autres car, depuis longtemps, je rêve de les voir publiées, un jour, dans leur ordre chronologique. Ce serait un bel hommage à lui rendre à la suite des Intégrales Sophie que je relis avec délice.
    Merci Jidéhem. Salut l’artiste.
    Sincères condoléances à sa famille.

  6. Merci d’avoir animé nos vies de cette force indestructible : l’humour !

  7. Bonjour,
    Je suis a la recherche du numéro spécial dédié a Jidehem réalisé
    par la Maison Dupuis pour commémorer son travail dans cette maison.
    Son décès a il été entraîné en guise d’hommage une parution au moins semblable
    réalisée suite au décès de Delporte?

  8. Bonjour Yves,
    Il n’y aura pas de numéro spécial, mais le Journal Spirou rendra hommage à ce grand auteur dans le n°4129 du 31 mai 2017.

  9. Sophie est définitivement orpheline et je partage, comme beaucoup de lecteurs, cette situation… Jidéhem restait l’un des derniers grands auteurs de l’âge d’or Dupuis. Il a indéniablement marqué des générations entières… Je me plonge dans son grand oeuvre et retrouve avec plaisir son trait si précis souvent… Je fais découvrir à mes enfants le plaisir de ces lectures pleines d’aventures, de rires, d’inventions…

    Salut l’artiste…

#

Laissez un commentaire