Actualités :

Franquin et les fanzines : extrait

- 24/06/2013

Franquin et les fanzines


Franquin
, à l’instar d’autres auteurs de son époque, a accordé de nombreux entretiens à des fanzines, comme Sapristi, À l’aise ou Auracan pour ne citer qu’eux.

« Franquin et les fanzines », paru début juin, réunit une vingtaine d’entretiens (dont des inédits en français), accompagnés de leur iconographie originale, qui permettent de réentendre la voix familière d’un auteur mythique de la bande dessinée.

En savoir plus : « Franquin et les fanzines »

 

 

Extrait : La galerie des monstres

« Ces dessins sont vraiment faits au hasard, sans idée préconçue, j’ai pris l’habitude de griffonner ces choses pendant certaines réunion professionnelles où l’on parle beaucoup. La première fois, c’était au cours d’une assemblée dans les Ardennes belges. Je me suis amusé à imaginer une population abominable qui était censée habiter dans le pénombre inquiétante des profonds bois de sapins qui nous entouraient ; pourquoi fait-on des dessins affreux ? Je crois que c’est surtout pour le plaisir simple et bête de faire des grimaces… En cherchant un peu plus loin, on trouverait que c’est peut-être pour transformer en gag la crainte du vieillissement, de la maladie, du cercueil ! S’il n’est pas ce remède, le dessin d’horreur est un dévergondage, ce qui n’est pas une raison pour que je m’en abstienne… » André Franquin

COMMENTAIRES

#

Laissez un commentaire